Exhortation à Alain Paucard

26 janvier 2010

Alain Paucard a déjà produit une œuvre aussi variée qu’abondante publiée par de grands éditeurs, parfois préfacée par des personnalités illustres comme Jean Dutourd et, last but not least, couronnée deux fois par l’Académie française. Il m’a fait l’amitié de m’envoyer son dernier livre très spirituel : Manuel de résistance à l’art contemporain dont...
Lire la suite »

Rancière illustré par l’illustre Boltanski

22 janvier 2010

Dans Malaise de l’esthétique, Rancière décrit ce qu’il a vu à Paris dans une exposition d’art contemporain intitulée : « Voilà. Le monde dans la tête ». Il s’agissait pour l’essentiel, dit-il, d’«étalages d’objets quelconques » (p 77). Il y observe avec bonheur et sans la moindre réticence la vénération dont sont entourés des...
Lire la suite »

Dialogue avec Alain de Benoist

15 janvier 2010

Dans le numéro 134 de son excellente revue Eléments, Alain de Benoist recense mon dernier livre avec le sérieux et la franchise qu’on se plait généralement à lui reconnaître. Cette recension, reproduite ici à l’attention des lecteurs de ce blog, comportant, cependant, une inexactitude elle appelle de ma part la mise au point qu’on...
Lire la suite »

De Duchamp à Gober. L’historicisme anhistorique du non-art

10 janvier 2010

L’expression « art contemporain » désigne une réalité intemporelle congruente avec le néant qui l’habite. L’objet quelconque admis dans une exposition était « contemporain » en 1914 et l’est resté un siècle après. La seule différence est qu’on le prend de plus en plus au sérieux. Les monochromes d’Alphonse Allais étaient des facéties en 1880 (1), ceux de...
Lire la suite »

Rossellini filme la négation de l’architecture

4 janvier 2010

En 1977 Roberto Rossellini a réalisé un documentaire sur l’ouverture au public du Centre Pompidou nouvellement construit. Son assistant d’alors, Jacques Grandclaude, nous propose aujourd’hui un triptyque dont le premier volet montre Rossellini sur le chantier. On le voit se pencher sur les problèmes techniques de son métier : l’artiste comme artisan. Dans le...
Lire la suite »

Controverse sur Rancière

17 décembre 2009

L’auteur d’un blog intitulé Random thoughts m’attaque violemment pour avoir critiqué un texte de Jacques Rancière où l’on pouvait lire ceci: « pourquoi donc considérer que l’art en général est en crise si celui qui venait dans un musée voir de la peinture trouve à sa place des tas de vieux habits, des empilements de postes de télévision...
Lire la suite »

Henri Loyrette persiste et signe

21 novembre 2009
Henri Loyrette persiste et signe

Dans un entretien accordé au supplément du Monde (nov. 2009), le président du Louvre justifie à nouveau l’utilisation du vénérable musée comme support publicitaire pour Axa, Total et les montres Bréguet. Il est fier de gagner beaucoup d’argent en en faisant une entreprise exportatrice de chefs-d’œuvre vers Abou Dhabi. Ce ne sont d’ailleurs là...
Lire la suite »

De quoi Badiou est-il le nom ?

9 novembre 2009
De quoi Badiou est-il le nom ?

    Le nouveau livre de Kostas Mavrakis      De quoi Badiou est-il le nom ?      Pour en finir avec le (XXe)Siècle         COMMUNIQUE DE PRESSE Ce livre intervient dans une conjoncture éminemment favorable à sa réception. Le sous-titre fait allusion à un ouvrage intitulé Le Siècle publié en 2005 par Alain Badiou. Il s’agit d’un penseur...
Lire la suite »

Le non-art “nostalgique” du classicisme!

8 novembre 2009

Ma précédente note sur la mafia de « l’art contemporain » montrait dans le cas d’un secteur de l’Etat combien peu dèmocratique est notre règime. Cette constatation n’est pas un scoop. La presse se réfère volontiers aux cercles où se prennent les décisions en parlant d’ »élite politico-médiatique », de « Tout Paris » voire de « microcosme » mais seuls des...
Lire la suite »

Livres

La civilisation et ses ennemis

Parution octobre 2018.

Qu’est-ce que la civilisation, l’art, la culture ? En quoi ces questions nous éclairent-elles sur ce que nous sommes ou devrions être ? Suspectes de populisme parce qu’elles touchent au tabou de l’identité, elles sont aujourd’hui tenues pour illégitimes. Si on ose, cependant, les affronter, on sera conduit...

Lire la suite ...

De quoi Badiou est-il le nom ? Pour en finir avec le (XXe)Siècle

De quoi Badiou est-il le nom ? Pour en finir avec le (XXe)Siècle.

Badiou est le nom oxymorique d’un libéralisme autoritaire, maoïste et moderniste. Il est aussi le nom d’un philosophe non négligeable sur lequel on peut s’appuyer pour combattre les mauvaises causes dans lesquelles il s’est fourvoyé. C’est ce qu’entreprend Kostas Mavrakis en poursuivant son frère ennemi dans les domaines de la politique, de l’esthétique et de la religion...

Lire la suite ...

Pour l'Art. Eclipse et renouveau

Pour l'Art, éclipse et renouveau

L’art contemporain n’est ni art ni contemporain. Ce syntagme fait occuper la place de l’art tout court par le non-art. Une rhétorique habile est déployée pour présenter comme arriéré ou réactionnaire quiconque ne s’en laisse pas conter car les intérêts à ménager sont considérables . Comment et pourquoi s’est accomplie cette résistible ascension de la barbarie ? ...

Lire la suite ...