Mélanchon, Trierweiler: comédies et proverbes

13 juin 2012
Par Mavrakis

A défaut d’autre chose, la vie politique offre mainte occasion de rire à l’instar de Démocrite, si l’on est sanguin, ou de pleurer comme Héraclite le mélancolique. Cependant, quel que soit son tempérament, le moyen de ne pas réagir par une franche gaîté devant le crêpage de chignon qui fait les choux gras du monde médiatique ? Nil novum sub sole. Quoi qu’en disent les progressistes, les innovations techniques et les « changements des mœurs » laissent intacte la nature humaine. Le même amusement désabusé a du accueillir la déconvenue de Mélanchon. Voilà un révolutionnaire échevelé qui, se prenant pour saint Georges devant le dragon, proclame qu’il n’est pas à la recherche d’un siège mais d’une bataille. Le fiasco de ce matamore fait penser à deux adages, l’un chinois : « Soulever une pierre pour se la laisser tomber sur le pied », l’autre grec : « Tel s’en fut chercher de la laine qui revint tondu ». Une sentence semblable se trouve dans The Fair maid of Perth de Walter Scott : « He who goes forth to seek such wool should come back shorne ».

Tags: , , , ,

Laisser un commentaire

Livres

De quoi Badiou est-il le nom ? Pour en finir avec le (XXe)Siècle

De quoi Badiou est-il le nom ? Pour en finir avec le (XXe)Siècle.

Badiou est le nom oxymorique d’un libéralisme autoritaire, maoïste et moderniste. Il est aussi le nom d’un philosophe non négligeable sur lequel on peut s’appuyer pour combattre les mauvaises causes dans lesquelles il s’est fourvoyé. C’est ce qu’entreprend Kostas Mavrakis en poursuivant son frère ennemi dans les domaines de la politique, de l’esthétique et de la religion...

Lire la suite ...

Pour l'Art. Eclipse et renouveau

Pour l'Art, éclipse et renouveau

L’art contemporain n’est ni art ni contemporain. Ce syntagme fait occuper la place de l’art tout court par le non-art. Une rhétorique habile est déployée pour présenter comme arriéré ou réactionnaire quiconque ne s’en laisse pas conter car les intérêts à ménager sont considérables . Comment et pourquoi s’est accomplie cette résistible ascension de la barbarie ? ...

Lire la suite ...