Archive pour juin, 2009

Ne soyez plus snobs

29 juin 2009
Par Mavrakis

Je voudrais porter à votre connaissance quelques opinions formulées par des personnalités d’avant-garde ou dont la place dans l’histoire de l’art est incontestable. Elles peuvent servir à libérer son jugement critique des idées reçues. Les vrais connaisseurs sont francs et tranchants dans l’expression de leurs préférences. Ce qui compte c’est la sincérité. La vérité...
Lire la suite »

Posté dans esthétique | Pas encore de commentaires, soyez le premier »

Les qualités esthétiques sont objectives

24 juin 2009
Par Mavrakis

,La vie posthume de certains grands artistes a connu de longues éclipses. J.-S. Bach fut oublié jusqu’à ce que Mendelssohn l’exhume; Vermeer, dont les tableaux ont toujours eu la cote en vente publique, n’est entré dans l’histoire qu’au XIXe sècle grâce au critique Thoré-Burger; au XXe siècle les toiles de Guido Reni ont longtemps...
Lire la suite »

Posté dans esthétique | Pas encore de commentaires, soyez le premier »

En matière d’art Alain Badiou est du côté du grand capital

19 juin 2009
Par Mavrakis

Badiou se plaint « d’une propagande qui dénonce le caractère « dépassé » des avant-gardes » (Cf.L’Ethique Nous, Caen 2003 p 79). Comme toujours il aime bien (et trouve habile) de se placer, contre l’évidence,  du côté des victimes. Qui peut le prendre au sérieux quand il suggère que les médias hostiles aux avant-gardes exercent une pression massive...
Lire la suite »

Posté dans Société | Pas encore de commentaires, soyez le premier »

Identité et universalité

17 juin 2009
Par Mavrakis

« L’identité est chose précieuse pour laquelle on peut tuer et mourir » dit l’historien Paul Veyne. Je partage cette conviction c’est pourquoi je m’inscris résolument contre l’affirmation de Badiou selon laquelle « le Même est ce qui porte l’universalisme » (Cf. L’Ethique, Nous 2003 p 24) bien qu’elle semble aller de soi. En effet la création dans tous les...
Lire la suite »

Posté dans Société | Pas encore de commentaires, soyez le premier »

Francis Bacon le dernier peintre

12 juin 2009
Par Mavrakis

J’avoue humblement ne pas aimer Francis Bacon mais ce sentiment ne relève pas uniquement d’une réaction idiosyncrasique motivée par l’exclusion chez lui de la beauté naturelle, mais d’un jugement dont je peux donner les raisons. Selon moi le peintre, qui est presque entièrement libre en matière de couleur, doit respecter certaines limites quand il...
Lire la suite »

Posté dans esthétique | Pas encore de commentaires, soyez le premier »

Faiblesse du non-art, force de l’art véritable

7 juin 2009
Par Mavrakis

Selon le Monde 7-8 juin, le succès de la deuxième édition de la Force de l’Art aurait été « mitigé pour le Grand Palais ». Soyons sérieux, parler d’un résultat désastreux aurait été plus juste. Il y eut cette fois-ci moins de 18.000 visiteurs contre 65.000 en 2006. Encore ce dernier chiffre doit-il être relativisé en...
Lire la suite »

Posté dans Société | Pas encore de commentaires, soyez le premier »

Jean-Pierre Changeux récidive

3 juin 2009
Par Mavrakis

Jean-Pierre Changeux récidive J.-P. Changeux est incontestablement un neurobiologiste de haut niveau mais pourquoi doit-il usurper d’autres compétences que les siennes? On trouve dans Euripide cette réplique devenue proverbiale : « tekton on eprasses ou xylourgika », étant charpentier tu t’appliquais à autre chose qu’au travail du bois. On pourrait également citer Boileau : « Soyez plutôt maçon si...
Lire la suite »

Posté dans esthétique | Pas encore de commentaires, soyez le premier »

Livres

De quoi Badiou est-il le nom ? Pour en finir avec le (XXe)Siècle

De quoi Badiou est-il le nom ? Pour en finir avec le (XXe)Siècle.

Badiou est le nom oxymorique d’un libéralisme autoritaire, maoïste et moderniste. Il est aussi le nom d’un philosophe non négligeable sur lequel on peut s’appuyer pour combattre les mauvaises causes dans lesquelles il s’est fourvoyé. C’est ce qu’entreprend Kostas Mavrakis en poursuivant son frère ennemi dans les domaines de la politique, de l’esthétique et de la religion...

Lire la suite ...

Pour l'Art. Eclipse et renouveau

Pour l'Art, éclipse et renouveau

L’art contemporain n’est ni art ni contemporain. Ce syntagme fait occuper la place de l’art tout court par le non-art. Une rhétorique habile est déployée pour présenter comme arriéré ou réactionnaire quiconque ne s’en laisse pas conter car les intérêts à ménager sont considérables . Comment et pourquoi s’est accomplie cette résistible ascension de la barbarie ? ...

Lire la suite ...